Indomptable Aquitaine

Chroniqueuse : Fallen

indomptable.PNG

  • Autrice : Aurélie Depraz
  • Date de parution (France) : Mars 2019
  • Auto-édition
  • 211 pages
  • 9,90€
  • Service presse

 

Résumé : France, 1137

Après avoir longtemps guerroyé et fait prospérer l’économie de ses domaines, il est temps pour le comte de Champagne de se trouver une épouse. La belle Héloïse, fille du comte d’Angoulême, lui conviendrait tout à fait : elle est ravissante, racée et s’avère un excellent parti.

Mais les mœurs légères de la cour d’Aquitaine, au sein de laquelle la jeune fille a grandi, l’inquiètent. Pour éprouver la vertu et la droiture de sa future, Guillaume convient alors avec le père de la demoiselle d’un arrangement… plus que discutable. Un marché qui pourrait fort bien lui coûter l’amour de la jeune femme…

Un jeu entre désir, honneur, passion, amour et rancœur au temps des ducs d’Aquitaine et des comtes de Champagne…

 

Critique : Une fois de plus je me retrouve plongée dans l’Histoire grâce à la plume d’Aurélie et j’ai beaucoup aimé. Ici le contexte est différent, on se retrouve aux temps des ducs d’Aquitaine et des rois de France. On suit l’histoire d’Héloïse, fille du comte d’Angoulême et amie de la fameuse Aliénor d’Aquitaine. Héloïse revient chez son père une fois qu’Aliénor a épousé le futur roi de France et son père lui impose un mariage pour consolider ses liens avec d’autres comtés.

On est vite embarqué dans le périple d’Héloïse, qui voit cette union forcée d’un mauvais œil, sachant que son cœur désire quelqu’un d’autre… On est pris dans livre dès le début et impossible de s’arrêter avant d’avoir tourné la dernière page !

Héloïse est un jeune femme tout à fait charmante, qu’il est facile d’apprécier et de soutenir. Par contre je dois avouer que j’ai eu un peu plus de mal avec Guillaume, quelque peu imbu de sa personne et trop sûr de lui à mon goût, mais il n’en reste pas moins un comte plutôt charmant. La trame de l’histoire est originale, en fait les protagonistes sont en mouvement constamment donc on découvre de nouveaux décors au fur et à mesure des pages, ces paysages sont d’ailleurs détaillés avec précision ce qui nous laisse imaginer assez facilement les lieux.

Là encore on voit qu’il y a eu beaucoup de recherches derrière ce roman, que malgré la romance ajoutée par l’autrice on retrouve un vrai contexte historique et c’est vraiment ce qui fait le plus des romans d’Aurélie Depraz je trouve.

Une fois encore je ne peux que vous conseiller de lire ce roman qui mêle romance et histoire à la perfection. Vous trouverez d’ailleurs plus amples informations sur le site de l’autrice, qui explique ses recherches pour le roman est des suppléments historiques qu’il est bon de savoir (mais après la lecture d’Indomptable Aquitaine).

 

En + : ma chronique sur L’Amour, la Mer, le Fer et le Sang de Aurélie Depraz.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s